Archives > Saison 2010-2011 >
Boxe : un nul discutable pour Amor et l’espoir d’une revanche
Nombre de visites : 569

Extrait du PROGRES - Lundi 1er Novembre 2010.


Les réactions des supporters de Amor :

Renaud GAUQUELIN, Maire de Rillieux la Pape, qui était présent au combat.

"C’est un très beau combat, Amor a tenu les dix reprises, face à une grosse pointure. Je pense que sa petite taille l’a avantagé. La décision est surprenante, mais il faut l’accepter, la boxe a ses secrets. Sébastien ACARIES m’a promis qu’il y aurait une revanches, nous allons tout faire pour l’organiser chez nous.
Je tiens aussi à féliciter les jeunes de l’ASCS qui s’étaient déplacés pour encourager Amor, ils l’ont fait, tout en restant respectueux, il fallait le signaler.
"


Jean-Louis VAZETTE, Président de l’ASCS

"En tant que supporters, nous sommes tous déçus du résultat. Nous avons bien vu les gens du team ACARIES faire le tour des arbitres, c’est peut-être ce qui a influencé leurs décisions. C’était un match équilibré, Amor a mis en difficulté son adversaire, qui s’est rapidement rendu compte que cette soirée n’allait pas être une promenade de santé."


Réaction de Azzedine, entraîneur de Amor :

"C’est comme dans les films, nous pouvons être déçus de la décision des juges, mais ils pouvaient aussi déclarer Amor perdant. Il nous faudra toutefois quelques jours pour digérer ce combat. Il faudra retenir le côté positif de cette aventure, Amor vient de s’écrire une belle carte de visite dans la capitale.
Dès mardi, je vais déposer un recours auprès de la Fédération Française de Boxe, pour leur demander de visionner le film de la rencontre, afin de refaire un nouveau décompte des points.
Cet appel ne changera rien au résultat, mais il mettra un peu de pression à notre adversaire, qui sera dans l’obligation d’accorder une revanche à Amor. Je suis obligé de passer par cette étape pour forcer le destin, l’an dernier, nous devions déjà rencontrer Ali HALLAB, sans avoir la possibilité de le faire pour des raisons que nous ignorons.
"


Match nul ...