Archives > Saison 2009-2010 >
Boxe : et si un match avait lieu à Rillieux ?
Nombre de visites : 483

Parution dans Le Progrès du Samedi 03 Avril 2010


Amor BELHADJ-ALI a ajouté une ligne supplémentaire à sa carte de visite. Depuis son passage chez les professionnels en 2008, il a remporté son sixième combat. Dans une salle villeurbannaise, dont les gradins étaient pratiquement composés par ses supporters, il a gagné aux points face au Parisien Yanis Lakrout. "J’y vais pour boxer et pour gagner", confiait Amor avant cette ultime étape. Il a tenu sa promesse, en dominant le boxeur d’Issy-les-Moulineaux.
"C’est un bon combat de préparation en vue de la demi-finale du tournoi de France qui se déroulera ce mois-ci. En tant que vainqueur du critérium, il rentre directement à ce stade de l’épreuve, d’où l’importance de trouver des adversaires avant ce rendez-vous. Ce n’est pas toujours évident, la notoriété d’Amor commence à faire peur. Ça peut paraître impensable, mais c’est souvent le cas en boxe. Le plus difficile étant d’avoir des adversaires dans cette catégorie. Ce sont souvent des gars qui ne s’engagent pas en championnat et qui additionnent les victoires contre des boxeurs de seconde zone. Mais ce genre de boxeurs, ça ne nous intéresse pas", précise son entraîneur, Azzedine ZITOUNI. "Les enchères vont commencer, il nous faudrait au moins 3 600 Euros pour organiser cette réunion à Rillieux-La-Pape. Ce serait bien pour la boxe locale. Mais il ne faut pas rêver, ce sera difficile à mettre en place", explique Azzedine ZITOUNI.