Archives > Saison 2009-2010 >
Taekwondo : la section de l’ASCS double ses effectifs
Nombre de visites : 1299

Parution dans Le Progrès du 09 Décembre 2009.


Le début de saison est encourageant pour la section Taekwondo de l’ASCS, qui a enregistré une progression de 50 % de ses effectifs. Elle accueille depuis la rentrée quarante licenciés. Le challenge que s’était fixé le Maître Fernand PINTO lors de la saison 2008-2009 commence à porter ses fruits. "Je suis conscient qu’il reste du travail à accomplir, que ce soit sur le plan sportif et au niveau de nos effectifs. Mais la patience, c’est aussi l’une des premières qualités de notre discipline, qui peut en faire rêver plus d’un. Nous avons, comme fil conducteur, la création d’un groupe familial, dans le respect des valeurs de la vie en commun, comme dans celle de l’individu. Notre objectif est bien entendu d’avoir des résultats sportifs, tout en formant des ceintures noires et de nouveaux enseignants qui assureront la relève de demain. Nous avons pour ambition d’être une plaque tournante du taekwondo. Alors, laissons le temps à cette section de reprendre des couleurs. Elle démontrera le bien-être de ses fondements grâce aux performances réalisées chaque saison", confie Fernand PINTO.
En participant, après deux années sabbatiques (pour cause de blessures) aux championnats de région, Delphine PINTO effectue un beau retour en compétition. Elle s’est qualifiée pour les championnats de France qui se dérouleront au palais des Sports de Gerland en février. Elle débute cette épreuve avec une certaine appréhension. Mais en retrouvant très vite ses repères sur le tapis, elle se hisse jusqu’en finale. Du haut de ses trente-deux ans, Delphine a rivalisé avec les plus jeunes. Elle a démontré qu’elle était de retour et fait renaître un grand espoir dans la catégorie seniors", explique son professeur Fernand PINTO.
C’est aussi un bel exemple pour les licenciés de la section rilliarde qui viennent de s’apercevoir que le travail réalisé à l’entraînement est récompensé. Ce n’est pas Delphine qui dira le contraire.